Communiqué du constructeur

Zurich, février 2012.

 

Sur l'un des grands sites du patrimoine industriel de la ville de Zurich, l'ancienne brasserie Hürlimann, un Boutique Hotel a ouvert ses portes ; il offre 60 chambres et suites, un salon-bibliothèque, deux salles de réunion et un accès direct au premier bain thermal de la ville. Les bâtiments classés au patrimoine ont été transformés et reconvertis plusieurs fois durant les 130 ans de vie de la brasserie qui a connu une histoire captivante. La conception et l'agencement de l'hôtel respectent les données spatiales et structurelles déjà présentes sur le site. Ainsi, la reconversion a appliqué les trois préceptes suivants:

 

Reconversion (salle de brassage) - Installation (salle des machines) – Intégration (cuve de refroidissement)

 

Reconversion

La salle de brassage est située sur les hauteurs du Sihlberg, au centre de la ville ; elle domine le site de l'ancienne brasserie. La fusion des différentes phases architecturales de cet édifice est aujourd'hui clairement visible sur la façade. Lorsque les clients entrentdans le spacieux hall de l'hôtel, leur regard est attiré dans le fond de la pièce par les trois fenêtres cathédrale extrêmement hautes de l'ancienne salle de brassage. Dans cet espace qui est désormais une bibliothèques'empilent sur une hauteur vertigineuse 33 000 livres dans une garniture murale en chêne fumé. Avec les trois lustres imposants faits de bouteilles, ils plantent le décor pour une hospitalité pleine d'attentions. Lorsque le regard se dirige vers le haut, il embrasse trois étagères hautes encastrées entre des fenêtres. Derrière se devine la spectaculaire salle de réunion au premier étage.

 

Le client accède aux étages des chambres par un foyer ouvert. En son centre, un élément sculptural en béton apparent exerce une attirance magnétique et facilite l'orientation dans l'espace. Les fenêtres judicieusement placées offrent une vue à l'intérieur du puit lumineux qui s'étire du premier étage jusqu'au toit. Cet élément fait le lien entre l'hôtel et le spa à l'intérieur de la salle de brassage. A sa base, la sculpture aux formes travaillées débouche dans la salle de réunion. La table de réunion équarrie placée en-dessous reprend la forme originale du puit de lumière, dans un écrin d'épaisses tentures en velours rouge.

 

La répartition des chambres respecte de manière pragmatique la dynamique des fenêtres d'origine de la façade. A l'intérieur, les chambres ont été conçues de manière différenciée et elles offrent des proportions et une ambianceparticulières. Elles ont toutes unesalle de bain intégrée qui agrandit l'espace de vie grâce à ses cloisons partiellement vitrées.La déco moderne de la salle de bain contraste volontairement avec les matériaux traditionnels, tels que les tentures murales en canevas ou les sols luxueux en chêne huilé. Avec les antiquités soigneusement sélectionnées, elle évoque l'époque où l'ancienne brasserie a été fondée ainsi que ses heures de gloire ultérieures.

 

Installation

Ayant conservé son précieux parc des machines, la salle des machines classée et unique à Zurich témoigne de la fière histoire de la brasserie. Elle est éclairée par deux lanterneaux anciens qui forment les deux cours situées à l'intérieur de la surélévation aérienne et moderne de la pièce des machines. Les couloirs périphériques ramènent le visiteur de manière surprenante vers ces cours lumineuses dont le sol est recouvert de tessons de bouteille verts et étincelants. Leur couleur contraste avec le rotor rouge voyant élaboré à partir d'anciennes photographies.

Les chambres installées dans la surélévation se distinguent par les grandes fenêtres enchâssées dans de magnifiques dormants en chêne. De puissants volets coulissants installés à l'avant et dotés de lames en applique permettent de gérer la vue et l'ombre ; ils créent également différentes ambiances lumineuses. La surélévation se distingue de la salle des machines historique par cette matérialité, tout en faisant référence à la cuve de refroidissement voisine avec ses lames en fer caractéristiques.

 

Intégration

Une imposante construction relie la salle de brassage et son bâtiment voisin : la cuve de refroidissement. C'est là qu'autrefois, on faisait refroidir le moût de bière après le processus de brassage. Dans ces salles extraordinaires balayées par le vent, l'extension de l'hôtel a été réalisée selon la thématique du "Haus-in-Haus". Les huit suites spacieuses s'ajoutent à deux longues "maisons de ville". Leur construction est complètement indépendante du bâtiment existant et, grâce à leur structure audacieuse en acier, elles mettent également en scène les salles par des interventions architectoniques précises. Le concept de construction Haus in Haus trouve également un écho dans l'animation intérieure des suites. Un corps compact contenant toutes les fonctions d'une suite vient se loger dans la structure spatiale ouverte. Sa construction homogène en chêne fait paraître l'extension encore plus détachée de son enveloppe. Le salon s'étend jusqu'à la façade de la cuve de refroidissement par la pièce intermédiaire de l'appartement. Le client contemple la ville par les lames ouvertes des volets, et il profite de l'extérieur tout en restant à l'intérieur.

 

Le principe directeur et l'approche conceptuelle appliqués à l'important patrimoine existant a su créer un hôtel à l'esprit authentique et exceptionnel.

 

Février 2012,  Margrit Althammer, René Hochuli, Ushi Tamborriello

 

 

 

Maître d'ouvrage et investisseurPSP Swiss Property, Zurich
ExploitationTuricum Hotel Management AG, Zurich
Maître d'oeuvreMLG Generalunternehmung AG, Bern
ArchitectureAlthammer Hochuli, ETH SIA BSA, Zurich
Architecture d'intèrieurUshi Tamborriello, Innenarchitektur & Szenenbild, Baden

 

 

 

Réserver